Chapitre 11 – L’ivresse d’azur

03 Mar 2017

 

Luis
Elle est délicieuse !

Lola
J’adore la température de l’eau à cette heure de la journée.

Luis
Je ne pourrais pas vivre sans eau, sans  mer … sans ce bleu tout autour de nous !

Lola
L’océan, l’iode, le soleil, ta terre bleue… c’est ton univers amor… ! Tu es un ilien, il n’y a pas de doute ! Je ne suis pas sûre que tu réussisses à puiser cette force au milieu d’un univers de buildings de 30 étages et de l’air pollué des mégapoles ! (rire)

Luis
Ça fait des jours que tu n’as pas souri, je suis heureux d’entendre ton rire. Approche-toi que je goûte à ce parfum salé sur ta peau !

Lola
Moi je voudrais que tout soit plus sucré, plus doux, plus miel mi amor… Laisse-moi chasser ces gouttelettes salées sur tes épaules. Elles brillent avec insolence. Elles me narguent à s’éparpiller partout comme ça sur toi ; mais pour qui elles se prennent à t’envahir et essayer de pénétrer ta peau comme ça ? J’implore mon ami Soleil de sécher sur place ces intruses qui veulent infiltrer le corps de mon amoureux.

(Silence)

Luis
Il va falloir repartir dans la vraie vie, Lola ! ça fait trop longtemps que tu ne parles à personne. Tu ne peux pas rester isolée dans ta bulle … il faut repartir.

Lola
La vraie vie est juste là au creux de tes épaules. Le reste, je m’en fous !

Luis
Tu as encore peur ?

Lola
De quoi ? Des attaques, des sirènes, des intruisons, des fouilles, de l’intimidation, des écoutes, des calomnies, des persécutions ?

Luis
Sans doute, oui, ce n’est pas une situation normale pour la démocratie pour laquelle nous nous sommes tellement battus. Ce n’est pas une vie tranquille que je t’offre.

Lola
Luis, dis-moi qu’il comprendra, qu’il se réveillera. C’est au peuple de comprendre que la démocratie est en péril parce que des manipulateurs ont la trouille de perdre leur pouvoir et utilise des moyens terribles. C’est au peuple de dénoncer le coup d’Etat qui se joue sous leurs yeux. Tenter de balayer ceux qui font de l’ombre en créant des instruments de justice d’exception, c’est inédit, et ça l’est encore plus quand la presse se délecte à surenchérir encore et encore ! Toute cette politique des faibles, bien dégueulasse, m’écœure, oui, mais je n’ai plus peur.

Luis
Ton rire et ta joie de vivre sont ta meilleure arme … je voudrais te voir rire aux éclats !

Lola
Mais je suis encore triste. Je ne le verrai plus jamais. J’ai besoin de me le répéter sans cesse pour le croire tu comprends. Ils l’ont tué et moi je n’étais pas là !

Luis
Lola, ton frère a toujours eu une vie de folies, des fréquentations douteuses, des positions contestées … Ça a mal fini, tu n’y peux rien, arrête de culpabiliser.

Lola
Enfants, nous avons toujours été ensemble, tu sais. Je le protégeais parfois mais c’est toujours lui qui a le plus veillé sur moi. De faux jumeaux mais une fusion totale, et puis la vie s’est faite malicieuse, elle nous a éloignés, séparés, divisés même …c’est terrible. Et quand il a eu besoin de ma protection, je n’étais pas présente… trop occupée à défendre la liberté.

Luis
Et il a toujours été fier de ton combat, alors n’abandonne pas Lola !
Hey, les filles ont appelé ce matin. Tu leur manques !

Lola
Elles comprennent mon envie de solitude.

Luis
Elles ont besoin de toi pour le concert des Chicos. Virginia est survoltée, c’est dans un mois. Et vos rebelles comptent sur vous, Lola !

Lola
Je repars dans l’arène, mais avant tu m’offres de ta potion magique qui me rend délicieusement gaie ?

Luis
Je te prépare un Mojito Azuro comme tu n’en as jamais goûté !  Le soleil se couche, regarde comme c’est beau !